Nouvelles et communiqués de presse

Rapport annuel du commissaire aux langues officielles

« À ceux et celles qui se demandent pourquoi c’est tellement urgent de moderniser la Loi sur les langues officielles, le commissaire Théberge vient de répondre : reléguer au second plan les obligations de communiquer dans les deux langues officielles en situation d’urgence ou de crise, c’est, en fait, une atteinte aux droits des citoyens et citoyennes à la sécurité ». C’est ce qu’a déclaré le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Jean Johnson, concernant le rapport annuel 2019-2020 du commissaire aux langues officielles. La FCFA trouve rafraîchissant l’approche du commissaire visant à retourner la lorgnette pour qu’on parle non pas tant des obligations linguistiques mais plutôt des droits fondamentaux des Canadiens et des Canadiennes. Le commissaire dit clairement que c’est une « grave erreur » pour les institutions fédérales de penser qu’en temps de crise, assurer la sécurité du public a préséance sur leur obligation de respecter la Loi sur les langues officielles.

Cette semaine

© Crédits Trillys communications. Tous droits réservés.
Les textes, les articles, les photographies, les illustrations, les images, les vidéos, les matériels audios, demeurent la propriété de Trillys communications. Aucun élément du site ne peut être copié, reproduit, distribué, publié, traduit, téléchargé, affiché ou transmis, de quelque façon que ce soit, sans la permission préalable écrite de Trillys communications ou du titulaire du droit d'auteur, sauf à des fins non commerciales pour un usage personnel. En aucun cas Trillys communications ne peut être tenue responsable des changements d'horaires non corrigés ainsi que des omissions ou informations erronées pouvant apparaître sur le site. Réactif (FireFox, Chrome, Safari, Opera, IE 9 & IE 10)